Paris, le 27 décembre 2019

Shimon Samuels, directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, a été interviewé par BBC World Service sur « L’antisémitisme à travers le monde – l’avertissement d’un militant expérimenté ».

L’INTERVIEW COMPLÈTE (EN ANGLAIS) EST DISPONIBLE SUR CET ENREGISTREMENT MP3 : Interview_RTX.mp3

Dans une interview diffusée par l’émission de radio de la BBC The World Tonight, Shimon Samuels répondait à des questions sur la montée de l’antisémitisme en Europe et dans le monde. Il expliquait comment « l’antisémitisme ouvre la voie à d’autres formes d’intolérance ».

« Internet et les réseaux sociaux sont les nouveaux instruments de propagation d’un antisémitisme en perpétuelle mutation, qui n’affecte pas seulement les Juifs », indiquait M. Samuels, avant d’ajouter : « En ce qui concerne le char antisémite qui défilait au carnaval d’Alost, carnaval qui vient d’être radié de la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par les Etats membres de l’Unesco, inquiets de la banalisation du racisme, il ne s’agit pas seulement d’un problème juif. Il faut le mettre en parallèle avec le problème Corbyn, qui ne touche pas non plus que la communauté juive, mais l’ensemble des Britanniques. »

« Grâce à l’adoption de la définition de l’antisémitisme donnée par l’IHRA (Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste), de plus en plus de pays d’Europe et du monde sont maintenant capables de discerner plus clairement les actes antisémites et d’en punir les auteurs…

« Quant à la résurgence actuelle de l’antisémitisme, nous constatons ces dernières années que l’action menée par le Centre Wiesenthal a produit quelque effet. Cependant, les gouvernements et la société doivent maintenant afficher une réelle volonté politique d’agir de concert », concluait M. Samuels.

Newshour est un programme du World Service de la BBC diffusé en anglais. Ce magazine d’information et d’affaires actuelles a été primé. La chaîne radiophonique et son réseau en ligne sont écoutés par 75 millions d’auditeurs par semaine, dont 12,5 millions aux Etats-Unis sur National Public Radio.