• Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2021

Traduction indisponible

“The Hamas connection: viewed as an ally of the extreme left, is now revealed in the Nazi camp.”

Paris, 27 October 2021

On 13 February, the Wiesenthal Centre noted the march of Fascist tribute to Franco’s Blue Division, sent to Hitler to fight in Russia. A young woman took the podium on that occasion to claim it as her “absolute obligation to fight for Spain, to fight for Europe, which are now weak and have been sold off by the enemy. Only the disguise will differ, the enemy will always be the same, the Jew... The Jews are to blame and the Blue Division fought for this.” A hate show slammed by the Wiesenthal Centre’s Director for International Relations, Dr. Shimon Samuels.

Paris, le 23 octobre 2021

Notre 1er prix du Pire délinquant 2021 est attribué à la Syrie pour ses ouvrages récidivistes prônant la théorie du complot antisémite. Le 2e prix revient au Qatar.

Le Centre Simon Wiesenthal est, pour la 19e année consécutive, la seule organisation non gouvernementale à surveiller le langage de haine et de violence sur les stands des éditeurs douteux à la Frankfurter Buchmesse (FBM) – les « Olympiades des salons du livre ».

Une foire hybride cette année en raison de la pandémie : près de deux mille éditeurs, y compris les participants par voie électronique avec leurs catalogues en ligne, représentaient quelque soixante-dix pays, à la conquête de contrats de vente.

Rapport de Shimon Samuels, directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal

Paris, le 21 octobre 2021

Au fil des ans, le Centre Wiesenthal a suivi de près d’innombrables crimes terroristes antisémites commis en France, et en particulier l’assassinat de Sarah Halimi. Nous dénonçons la parodie de procès qui rend pénalement irresponsable son meurtrier et nous pressons constamment les autorités françaises pour qu’elles rouvrent l’affaire.

Paris, le 21 octobre 2021

Dans une lettre adressée à Jean-François Decaux, le codirecteur général du groupe JCDecaux qui réside au Royaume-Uni, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, lui relatait ses conversations avec l’avocat général de JCDecaux à Paris concernant « le sabotage et la violation de vos panneaux d’affichage sur les arrêts d’autobus en France. Des mesures ont été prises contre la vague d’affiches ‘‘Boycott Israël’’, qui auraient été placées par un groupe pro-Hamas ».

La lettre se poursuivait en ces termes : « Ces attaques haineuses se perpétuent sur les panneaux d’affichage de JCDecaux aux arrêts d’autobus de Londres. »

21 October 2021

« Puissent les résultats du scrutin signifier que l’extrémisme dans l’arène politique est condamné, car entaché par l’utilisation de stéréotypes antisémites et de discours haineux. »

Paris et Rome, le 18 octobre 2021

Ces derniers mois ont vu une augmentation de la criminalité antisémite d’extrême droite et d’extrême gauche à travers toute l’Europe. L’extrême droite fait de la protestation bruyante du mouvement antivax et anti-passe sanitaire son cheval de bataille. Ce mouvement est d’autant plus virulent au cours les élections, notamment lors du scrutin municipal italien, qui s’est tenu en deux tours au cours de ces dernières semaines. Les extrémistes y ont fait monter les enchères, influençant et infiltrant autant que possible le camp conservateur.