• Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2021

« L’Union européenne adopte de nouvelles règles pour lutter contre le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent ainsi que pour contrer le terrorisme en ligne. »

Paris, le 26 juillet 2021

Le Centre Simon Wiesenthal a été officiellement informé cette semaine qu’une lettre,  adressée le 19 novembre 2020 à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, par le directeur des Relations internationales du Centre, Shimon Samuels, allait s’inscrire dans le domaine public de l’UE.

Traduction indisponible

Paris, 28 July 2021

The company took these immediate measures based on the Centre’s demands:
- An apology
- Immediate deletion of its offensive shirt
- The partner who uploaded the design was blocked
- None of the designs were sold
- Spreadshirt is looking into the incorporation of the IHRA definition of antisemitism in their standards.

Spreadshirt 27 July Response to Our 23 July Outrage at Yellow Star T-Shirt

« Loin d’être une question futile, l’utilisation de la symbolique nazie est politiquement motivée. La banalisation de l’Holocauste existe depuis des décennies, mais elle sert aujourd’hui d’outil pernicieux à l’antisémitisme. »

Paris, le 23 juillet 2021

Dans une lettre adressée à Julian de Grahl, PDG de Spreadshirt – un groupe international d’impression rapide de textiles basé à Leipzig, en Allemagne –, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, lui signifiait « être scandalisé à la vue d’un tee-shirt Spreadshirt arborant l’étoile jaune, assimilant ainsi les ‘‘antivax’’ manifestant cette semaine aux victimes juives des nazis ».

Éditorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Times of Israel
le 19 juillet 2021

https://blogs.timesofisrael.com/today-27th-commemoration-of-amia-bombing/

En 2006, une organisation franco-palestinienne me poursuivait pour diffamation. Pour attester ma bonne foi, il me fallait des témoins.

Au nombre de ceux-ci figurait Hector Timerman, alors ambassadeur d’Argentine auprès de l’ONU. Il a écrit sur ma visite à son père, Jacobo, pendant la dictature militaire. Il a ajouté que cette visite l’avait aidé à se réfugier en Israël.

En 2013, alors qu’il était ministre des Affaires étrangères, Hector Timerman m’a appelé pour me dire qu’il était impliqué dans un mémorandum avec l’Iran qui avait pour but de faire oublier l’attentat contre Amia. En contrepartie, d’importantes sommes devaient servir à des « achats » en Argentine. Il affirmait que c’était un mensonge.

Jérusalem, le 18 juillet 2021

20 July 2021
Shimon Samuels, directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal,
au podium du Forum, organisé par le ministère israélien des Affaires étrangères
(photo Ministère israélien des Affaires étrangères).
 

Plan d’un rapport sur le terrain :

A. Les trois vagues de terreur islamiste en France
1) Attentat à la bombe contre la synagogue Copernic de 1980, prélude à 73 attaques contre des cibles juives et israéliennes en Europe de l’Ouest, dont 29 en France jusqu’en 1982
2) Transplantation de l’Intifada de l’an 2000 en Europe, les attaques de musulmans radicaux natifs d’Europe
3) Attentats par des loups solitaires : l’école de Toulouse, Sarah Halimi, le supermarché Hyper Cacher

B. Le 27e anniversaire de l’attentat à la bombe contre le centre juif Amia à Buenos Aires, impliquant l’Iran

C. L’extrême gauche embrasse le djihadisme à la Conférence mondiale de Durban contre le racisme (Afrique du Sud) et au Forum social mondial de Porto Alegre (Brésil)

D. Les salons du livre arabes : incitation à la haine et à la violence par le biais de livres axés sur la radicalisation.

* * *

« Pour que le mal se propage, il suffit que les hommes bons ne fassent rien. » (Simon Wiesenthal, 1908-2005)