• Together Against War in Ukraine
    Together Against War in Ukraine
  • Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
    Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
  • Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2022

Paris, le 13 mai 2022

13 May 2022
Shimon Samuels et Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur.

« Le terrorisme antisémite en France est né dans les années 1970 et 1980 avec des tueurs professionnels attirés vers Europe depuis le Moyen-Orient et couverts par des militants européens d’extrême gauche formés par l’OLP au Liban », expliquait Shimon Samuels, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal.

Paris, le 5 mai 2022

Dans une lettre adressée à Ernesto Ottone Ramirez, sous-directeur général pour la culture à l’Unesco, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, le remerciait pour sa réponse à la demande du Centre d’annuler la 45e session du Comité du patrimoine mondial qui devait se tenir à Kazan, en Russie, en raison de sa situation géographique. « La décision de reporter cette session sine die est une étape importante », indiquait-il.

« Nous pensons cependant, poursuivait la lettre, que d’autres mesures doivent être prises par le Comité du patrimoine mondial pendant ce ‘‘conflit armé’’, en particulier en ce qui concerne les nouvelles selon lesquelles les troupes russes commettent des vols dans les musées ukrainiens. »

Paris, le 29 avril 2022

Dans une lettre adressée au président-directeur général de l’Agence France Presse (AFP), Fabrice Fries, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, lui exprimait son horreur face à un article qui blanchit les Brigades Al-Quds, l’aile armée de l’organisation terroriste Jihad islamique palestinien (JIP). « Votre correspondant se réjouit d’avoir été invité à visiter ‘‘la ville-tunnel’’, avec ses passages éclairés à l’électricité et ses systèmes de ventilation et de téléphone, qui mène de Gaza à Israël, nonobstant les barrières ».

M. Samuels soutenait « l’horreur des membres de notre Centre, en particulier des Français, au vu du comportement de l’AFP – une agence de presse mondialement réputée – qui sombre au point d’héroïser un groupe internationalement considéré comme terroriste, comme s’il s’agissait d’une succursale de l’Eurostar sous la Manche ».

Le guide touristique du JIP a décrit au correspondant les tunnels aussi bien défensifs qu’offensifs – les seconds équipés d’armes utilisées pour attaquer les Israéliens. « Il les appelle avec humour ‘‘des chemins de contrebande pour livrer du KFC’’ ! »

Le Centre espérait que « cet acte était seulement celui d’un loup solitaire antisémite, d’un militant en herbe ou d’un journaliste qui ne connaissait pas cette réalité ».

« Notre Centre demande instamment une enquête de l’AFP, la condamnation et la mise à pied immédiate de ce correspondant indigne du titre de journaliste », concluait Shimon Samuels.

« La haine religieuse des Juifs revient sur le devant de la scène européenne. »

Paris, le 27 avril 2022

Malgré la déclaration du gouvernement néerlandais de 2019 selon laquelle « l’antisémitisme est sur la liste des priorités nationales », la judéophobie n’est pas seulement l’apanage du violent islamisme radical ou du terrorisme antisémite.

La haine religieuse des Juifs est revenue sur le devant de la scène à travers l’Europe. Un christianisme d’extrême droite/néandertalien rejaillit de sombres cavernes, surtout à Pâques.

Paris, le 24 avril 2022

Le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, le rabbin Marvin Hier, doyen et fondateur du Centre, ainsi que son vice-doyen et directeur de l’action sociale globale, le rabbin Abraham Cooper, ont félicité le président Emmanuel Macron pour sa réélection. Au nom des quatre cent mille membres et hauts responsables du Centre, ils lui souhaitent plein succès au cours de ces cinq prochaines années.

M. Samuels énumère ici certains dangers moins connus si Marine Le Pen avait remporté les élections. Elle aurait pu courber l’échine devant Moscou et ses ambitions africaines.

La Russie gagne en influence, de l’Afrique du Sud à la Libye, de l’Angola au Mali. Son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, appelle de ses vœux un « nouvel ordre mondial » – un langage qui rappelle le national-socialisme allemand et le fascisme italien des années 1930. Il crée maintenant un nouvel Axe en invitant la Chine à se joindre au « début d’une nouvelle ère dans les relations internationales ».