Réponse du maire d’Oradour-sur-Glane à la lettre et au communiqué de presse du Centre Wiesenthal du 23 août dernier, « Le Centre Wiesenthal s’unit à la douleur d’Oradour-sur-Glane après la profanation négationniste qu’il vient de subir »

Paris, le 21 septembre 2020

Le 23 août dernier, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a écrit une lettre de condoléances et de solidarité au maire d’Oradour-sur-Glane, Philippe Lacroix. Il dénonçait les inscriptions négationnistes et la profanation du Centre de la Mémoire de ce village martyr. 642 femmes, enfants et hommes y furent massacrés par les Waffen SS nazis en 1944.

Voir : https://wiesenthal-europe.com/fr/news-releases-2020/712-le-centre-wiesenthal-s-unit-a-la-douleur-d-oradour-sur-glane-apres-la-profanation-negationniste-qu-il-vient-de-subir
et (en anglais) : http://www.wiesenthal.com/about/news/simon-wiesenthal-centre-2.html

Le Centre comparait la profanation de ce village à un second meurtre de ses habitants. « Tel a été le sort de nombreux cimetières juifs d’Europe. C’est pourquoi nous partageons votre douleur », écrivait M. Samuels.

La semaine dernière, à la veille du nouvel an juif, le maire d’Oradour-sur-Glane nous a adressé une chaleureuse réponse, que nous partageons ici.

« Madame, Monsieur,

« Nous tenons à vous remercier très sincèrement de votre message de soutien que vous nous avez adressé suite aux tags révisionnistes apposés sur le parvis du Centre de la Mémoire le 21 août dernier.

« Cet acte inqualifiable nous oblige à une vigilance de tous les instants, au respect de la vérité historique et à la transmission du devoir de mémoire en particulier aux plus jeunes.

« Vous pouvez compter sur notre détermination.

« Avec nos remerciements renouvelés.

« Bien cordialement à vous.

« Philippe Lacroix, maire d’Oradour-sur-Glane »