• Ensemble contre la guerre en Ukraine
    Ensemble contre la guerre en Ukraine
  • Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
    Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
  • Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2022

Paris, le 23 mai 2022

Monsieur Darmanin,

Tout d’abord, permettez-moi de vous féliciter pour la reconduction de vos fonctions au ministère de l’Intérieur dans le nouveau cabinet du gouvernement.

Vous vous rappelez sans doute notre conversation au cours de laquelle je vous avais félicité pour votre décision de fermer les mosquées dont les imams prêchaient l’antisémitisme. Vous avez toujours pris position pour la défense de l’État de droit et par conséquent pour celle de la communauté juive de France.

Notre Centre est aujourd’hui gravement perturbé par l’assassinat perpétré à Lyon la semaine dernière de René Hadjadj, âgé de 90 ans. Cet acte rappelle l’affaire Sarah Halimi, jetée de son balcon du troisième étage après avoir été sauvagement battue par son voisin aux cris de « Allahou Akbar ! ».

Article de Shimon Samuels publié en anglais dans The Times of Israel
le 18 mai 2022
https://blogs.timesofisrael.com/fiba-secretary-general-and-bilbao-mayor-in-wake-of-violence-against-israeli-fans/

Dans une lettre adressée à Andreas Zagklis, secrétaire général de la Fiba (Fédération internationale de basket-ball), et à Juan Maria Aburto Rique, maire de Bilbao, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, leur exprimait son indignation face à l’agression de dimanche 8 mai contre des supporters de l’équipe de basket-ball israélienne par un groupe se proclamant propalestinien. Parmi les victimes se trouvaient des enfants et leurs parents, en route vers le stade. Les supporters de l’Hapoel Holon étaient venus à Bilbao pour assister à un match international de basket-ball contre le club allemand MHP Riesen Ludwigsburg.

La lettre précisait que ce n’était pas la première fois que des supporters israéliens en visite en Espagne étaient pris pour cible.

Paris, le 15 mai 2022

Dans une lettre adressée à Andreas Zagklis, secrétaire général de la Fédération internationale de basket-ball (Fiba), et à Juan Mari Aburto Rique, maire de Bilbao (Espagne), le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, leur exprimait son indignation face à l’agression survenue dimanche 8 mai contre des supporters de l’équipe de basket-ball israélienne par un groupe se proclamant propalestinien. Parmi les victimes se trouvaient des enfants et leurs parents, en route vers le stade. Les supporters du Hapoel Holon étaient venus à Bilbao pour assister à un match international de basket-ball contre le club allemand MHP Riesen Ludwigsburg.

La lettre précisait que ce n’était pas la première fois que des supporters israéliens en visite en Espagne étaient pris pour cibles.

Paris, le 13 mai 2022

13 May 2022
Shimon Samuels et Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur.

« Le terrorisme antisémite en France est né dans les années 1970 et 1980 avec des tueurs professionnels attirés vers Europe depuis le Moyen-Orient et couverts par des militants européens d’extrême gauche formés par l’OLP au Liban », expliquait Shimon Samuels, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal.

Paris, le 5 mai 2022

Dans une lettre adressée à Ernesto Ottone Ramirez, sous-directeur général pour la culture à l’Unesco, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, le remerciait pour sa réponse à la demande du Centre d’annuler la 45e session du Comité du patrimoine mondial qui devait se tenir à Kazan, en Russie, en raison de sa situation géographique. « La décision de reporter cette session sine die est une étape importante », indiquait-il.

« Nous pensons cependant, poursuivait la lettre, que d’autres mesures doivent être prises par le Comité du patrimoine mondial pendant ce ‘‘conflit armé’’, en particulier en ce qui concerne les nouvelles selon lesquelles les troupes russes commettent des vols dans les musées ukrainiens. »