• Ensemble contre la guerre en Ukraine
    Ensemble contre la guerre en Ukraine
  • Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
    Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
  • Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
image Je fais un don

Communiqués de presse 2023

Paris-Groningen, le 13 mars 2023

Dans une lettre ouverte à Mark Rutte, Premier ministre des Pays-Bas, le bureau européen du Centre Wiesenthal priait instamment les autorités néerlandaises compétentes d’interdire la Semaine contre l’apartheid israélien. Cet événement se déroulera à l’université de Groningen (voir l’affiche ci-dessous) et, semble-t-il, sur d’autres campus. Il est organisé par l’ignoble campagne BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions), qui cible exclusivement Israël et les Juifs.

13 March 2023

Paris, le 7 mars 2023

Dans une lettre ouverte adressée à la directrice de France 24, Vanessa Burggraf, Shimon Samuels, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, lui faisait part d’un rapport de l’organisme de surveillance des médias CAMERA1 sur les correspondants de France 24 Arabic au Moyen-Orient.
Voir (en anglais) : https://www.camera.org/article/the-antisemitic-social-media-divas-of-france24-arabic/

Après avoir documenté à plusieurs reprises la terminologie biaisée utilisée par certains correspondants de France 24 couvrant les relations israélo-arabes, CAMERA visait à découvrir leurs propos sur les réseaux sociaux au cours de la dernière décennie. Ainsi, leur rapport révélait des cas d’admiration ouverte pour Hitler, de banalisation de l’Holocauste, de glorification des terroristes et de justification de la violence contre les Juifs. En voici quelques citations :

Paris et Buenos Aires, le 25 février 2023

Lettre au président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva par Shimon Samuels et Ariel Gelblung, respectivement directeur des Relations internationales et directeur pour l’Amérique latine

Monsieur le Président,

Nous savons pertinemment que le Brésil condamne strictement l’antisémitisme. Or, comme développé ci-dessous, nous avons découvert une violation explicite du droit.

D’après le code pénal brésilien, il est illégal d’écrire, d’éditer, de publier ou de vendre tout écrit qui alimente l’antisémitisme ou le racisme. Votre loi prévoit des peines allant jusqu’à cinq ans de prison pour crimes de racisme ou d’intolérance religieuse. Elle permet aux tribunaux d’infliger une amende ou une peine d’emprisonnement de deux à cinq ans à quiconque affiche, distribue ou diffuse tout contenu antisémite ou raciste.

Nous sommes convaincus que cette affaire relève du code pénal brésilien.

Paris, le 23 février 2023

Dans une lettre adressée à la présidente récemment élue de la Slovénie, Nataša Pirc Musar, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, dénonçait l’antisémitisme dans les médias slovènes.

« Madame la Présidente, le Centre Wiesenthal sait bien que votre pays a conçu des programmes pour commémorer l’assassinat de 90 % de la communauté juive slovène dans l’Holocauste », déclarait M. Samuels. « Nous savons également que la Slovénie a adopté la Définition de l’antisémitisme de l’IHRA (Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste), ainsi que la Définition de la discrimination à l’encontre des Roms. »

Cependant, la lettre l’alertait sur le fait que « notre attention a été attirée par des expressions d’antisémitisme, de xénophobie, d’appels à la violence, de théories du complot, de fake news, de glorification de dictatures et d’organisations terroristes, expressions diffusées par la société nationale de radiodiffusion publique, Radiotelevizija Slovenija (RTV Slovenija) – y compris sur son site https://www.rtvslo.si/ et ses réseaux sociaux. Il semblerait que le modérateur qui autorise ce genre d’expressions haineuses est un journaliste bien connu ».

Paris, le 14 février 2023

Madame la Première Ministre,

Représentant le Centre Wiesenthal hier soir au dîner du Crif, j’ai été très impressionné d’en apprendre davantage sur l’histoire de votre famille pendant la Shoah.

14 February 2023
Élisabeth Borne et Shimon Samuels au dîner du Crif de ce 13 février.