Paris, le 6 mars 2022

Chère Madame la Directrice générale,

Je vous écris pour faire suite à notre appel à l’Unesco pour qu’elle assume sa responsabilité de protéger les sites du patrimoine culturel et religieux, menacés par la guerre contre l’Ukraine.

Je reviens maintenant vers vous au nom des membres et des dirigeants de notre Centre, qui se disent tous indignés : notre doyen et fondateur, le rabbin Marvin Hier, et notre vice-doyen et directeur du Département international de l’action sociale, le rabbin Abraham Cooper.

Le Centre Simon Wiesenthal estime qu’il est inopportun de tenir la 45e session du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco à Kazan, en Russie, au cours du mois de juin 2022.

En tant que partenaire associé de l’Unesco, nous demandons instamment que cette 45e session soit transférée en juin prochain à votre siège parisien.

Faute de quoi, il est inutile de préciser que le Centre Wiesenthal n’assistera pas à la session 2022 du Comité du patrimoine mondial.

Je vous prie d’agréer, chère Madame la Directrice générale, l’expression de mes respectueuses salutations.

Dr Shimon Samuels
Directeur des Relations internationales
Centre Simon Wiesenthal

cc: Rabbin Marvin Hier, doyen et fondateur, Centre Simon Wiesenthal
Rabbin Abraham Cooper, vice-doyen, directeur du Département international de l’action sociale, Centre Simon Wiesenthal
Rabbin Eric J. Greenberg, directeur des Relations et des partenariats stratégiques avec les Nations unies, Centre Simon Wiesenthal