Communiqués de presse 2022

Traduction indisponible

Blog by Dr Shimon Samuels published in The Times of Israel
28 January 2022
https://blogs.timesofisrael.com/happy-as-a-jew-in-france-what-happened-to-smash-the-dream/

The Wiesenthal Centre chose to open its office in Paris as France had – and still has – the largest Jewish and Muslim communities in Europe. Though religion is not included in state census, it is estimated that there are about 500,000 Jews and over 4 million Muslims.

Despite the 1894 Dreyfus case – the Jewish French army Captain unjustly charged for espionage – that revealed a large retinue of antisemitism in a split country, despite the Vichy collaborationist role in harassing the Jews and deporting over 72,000 to the death camps, the mantra “Happy as a Jew in France!” still persisted.

Le 21 janvier 2022

21 January 2022

Ce 20 janvier, le Centre Simon Wiesenthal, la Henry Jackson Society et la House of the Wannsee Conference ont organisé une conférence en ligne, en anglais, sur les quatre-vingts ans du protocole de Wannsee – une alarme pour d’autres génocides ?

Paris, le 17 janvier 2022

Le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, relevait que « c’est la 8e année que nous guettons les publications antisémites sur sept salons du livre arabes. La plupart, cette année, en étaient expurgées, dans l’esprit des accords d’Abraham ».

Le Qatar ne fait pas partie de ces pays « propres ». Sa panoplie de livres antisémites a même été exposée sur son stand gouvernemental à la Foire du livre de Francfort. Cette année, il contenait à Doha, sur le stand de l’éditeur jordanien Al Ahlia, le classique le plus notoire de la haine des Juifs, Mein Kampf d’Adolf Hitler.

17 January 2022

 

Paris, le 16 janvier 2022

Le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a exprimé son indignation face à une violente expression antisémite proférée hier, lors d’une conférence à Ferrare, en Italie, par le député Vittorio Sgarbi – connu pour ses frasques politiques. La conférence, organisée par l’écrivain de confession juive Moni Ovadia, s’intitulait « Le Festival des mémoires ».

Sgarbi est l’un des principaux partisans de la candidature de Silvio Berlusconi à la présidence de la République italienne. Il a fait cette scandaleuse déclaration au tout début de son discours de présentation : « Une extermination qu’il [Ovadia] ne traite pas, par pudeur, c’est celle des Palestiniens... perpétrée par l’État d’Israël au fil des ans... »

« Nous n’oublions pas, nous n’excusons pas, nous ne pardonnons pas aux tueurs nazis, à l’idéologie nazie, aux crimes nazis ! »

Paris, le 14 janvier 2022

Le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, s’est insurgé contre des néonazis et d’autres extrémistes de droite italiens : ce 10 janvier, après la cérémonie funéraire d’une de leurs militantes, ils ont recouvert son cercueil d’un drapeau à croix gammée. La défunte, Alessia Augello., militait au parti d’extrême droite Forza Nuova. Elle est décédée à l’hôpital le 7 janvier, à l’âge de 44 ans, apparemment de complications survenues à la suite d’une thromboectomie.