Communiqués de presse 2020

Traduction indisponible

“Right now, the French Jewish community has three needs: Security, Security and Security!”

Paris, 12 August 2020 

The Simon Wiesenthal Centre’s Director for International Relations, Dr. Shimon Samuels, has called on recently appointed French Interior Minister, Gérald Darmanin: “In view of the rising number of violent attacks on Jewish citizens, it is time to bring back the armed military to guard Jewish neighbourhoods, synagogues, schools and other community institutions.”

He added, “Following the 2015 Jihadi assault on a Paris Kosher supermarket, then President Hollande provided a security detail to all Jewish buildings that needed it... The military guards were eventually removed and never replaced by the Macron administration.”

« Il est de notre devoir de nous joindre à l’ONG Ibuka pour combattre les négationnistes membres de la Commission d’enquête sur le passé colonial de la Belgique, et faire en sorte que nos victimes respectives ne soient pas assassinées une seconde fois. »

Paris, le 10 août 2020 

« Le Centre Simon Wiesenthal collabore en étroite relation avec Ibuka (« Souviens-toi »), l’ONG internationale qui a vu le jour à la suite du génocide perpétré en 1994 au Rwanda. Aujourd’hui, nous soutenons son combat pour expulser les négationnistes de la Commission d’enquête sur le passé colonial de la Belgique », indiquait Shimon Samuels, le directeur des Relations internationales du Centre.

10 August 2020
Shimon Samuels, invité à parler à la Journée de commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda,
le 7 avril, devant le Mur pour la Paix du Champ-de-Mars, à Paris.

Éditorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Jerusalem Post
le 8 août 2020
https://www.jpost.com/international/the-30th-anniversary-of-the-outbreak-of-the-gulf-war-a-cuban-perspective-637952

À la fin du mois de juillet 1990, je suis parti en vacances à La Havane avec ma famille. Nous avions pris l’avion au Mexique avec un groupe turbulent de jeunes communistes danois se rendant au paradis marxiste pour couper la canne à sucre.

8 August 2020 blog
Pierre tombale surmontée d’une étoile de David dans le cimetière juif de Guanabacoa,
près de La Havane, Cuba, 2007 (photo Claudia Daut/Reuters).

« Le magazine Gerçek Hayat (True Life) célèbre la ‘‘conversion’’ de la basilique et musée Sainte-Sophie en mosquée et lance un appel à Erdoğan, qu’il hausse au rang de calife, pour qu’il impose la loi islamique par-delà les frontières turques. » … « Serait-ce un cas d’usurpation d’identité ? D’abord une basilique chrétienne et, maintenant, le Talmud ! »

Paris, le 8 août 2020 

« Après que la basilique Sainte-Sophie s’est rouverte au culte musulman, il s’agit de revenir au califat, qui suivra une route qui mène de La Mecque à Al-Quds [Jérusalem] et au-delà, avec une étape de choix : Istanbul et son sanctuaire, Sainte-Sophie… Les Philippines, le Niger et l’Indonésie sont des territoires appartenant au califat, qui coordonne les musulmans du monde… Les musulmans sont frères ! » prétend Gerçek Khayat, avant de poursuivre : « On a tenté de faire de Fethullah Gulen le calife » [Gulen est le plus grand ennemi d’Erdoğan, il est actuellement protégé par le droit d’asile aux États-Unis].

Paris, le 5 août 2020

« C’était inévitable : l’explosion de nitrate d’ammonium qui vient de dévaster Beyrouth a ouvert la voie à des théories du complot, qui émanent habituellement d’extrémistes adeptes de fake news ou d’individus connus pour leur incitation à la haine », indiquait Shimon Samuels, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal.

Cela est plus inquiétant quand c’est un chroniqueur politique et animateur radio qui profère de telles allégations – en l’occurrence, le cofondateur britannique de Novara Media, qui semble être obsédé par l’État d’Israël.

Aaron Bastani, de son ancien nom Aaron Peters, le nom de jeune fille de sa mère, a modifié son état civil pour reprendre le nom de sa famille paternelle, originaire d’Iran, où sa grand-mère est supposée avoir été de confession juive.