Communiqués de presse 2020

« Excluez Téhéran et Ramallah de l’Unesco et gelez l’inscription en cours de leurs sites patrimoniaux. » 

Paris, le 17 mai 2020 

En sa qualité de seule organisation juive accréditée auprès du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco, le Centre Simon Wiesenthal, par la voix de son observateur permanent, Shimon Samuels, alertait sa directrice générale, le 20 février dernier, sur la menace signifiée par le régime iranien de détruire la tombe d’Esther et Mardochée à Hamadan, un sanctuaire historique vénéré et par les juifs et par les chrétiens. 

Des rumeurs courent en effet à propos d’un projet de construire sur ses ruines un consulat palestinien. 

Éditorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Jerusalem Post
le 14 mai 2020
https://www.jpost.com/diaspora/antisemitism/the-ss-and-the-vatican-628075

Quel rôle Erich Priebke a-t-il joué ? Les archives du pape Pie XII pourraient nous donner la réponse.

14 May 2020
Le pape Pie XII, souverain pontife pendant la Deuxième Guerre mondiale, figure sur cette photo
non datée extraite des archives de l’
Osservatore Romano, organe du Vatican (photo Reuters).

Le 2 mars 2020, le pape François a tenu sa promesse d’ouvrir les archives secrètes du pape Pie XII, avec l’intention de découvrir la vérité sur le pourquoi du silence du souverain pontife pendant la guerre face à l’Holocauste.

« Un virus d’autocollants propage la haine à travers la ville. »

Paris, le 8 mai 2020 

Dans une lettre adressée à la maire de Paris, Anne Hidalgo, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, attirait son attention sur « une pandémie galopante de vignettes antisémites collées dans et autour des gares du Nord et de l’Est, dans le 10e arrondissement ».

La lettre soulignait qu’« un grand nombre de ces vignettes appellent à la séparation de l’État français d’avec le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France). D’autres, qui assimilent l’État d’Israël à l’Allemagne nazie, recouvrent les poteaux de lampadaires ».

8 May 2020

« Ce que nos adhérents estiment être une attaque contre l’un des principes fondamentaux du judaïsme sera interprété comme une agression contre le peuple juif. »

Paris, le 3 mai 2020

Dans une lettre adressée à Me Steven Svoboda, directeur exécutif de Attorneys for the Rights of the Child (ARC, une association internationale d’avocats pour la protection des droits de l’enfant), le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, protestait contre leur campagne visant à interdire la brith mila, le rite juif de la circoncision. Il demandait instamment à M. Svodoba des explications sur les références indiquées ci-dessous.

Paris, le 28 avril 2020

Ces dernières semaines, la commune de Colombes (Hauts-de-Seine) a été le théâtre de violences dirigées contre les forces d’ordre. Dans des affrontements avec celles-ci, les manifestants exigeaient l’arrêt du confinement.

Depuis 2015, la police vit sous la menace d’attaques djihadistes.

Le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, indiquait qu’« hier, dans cette même banlieue parisienne, un automobiliste de 29 ans, résident de Colombes, a volontairement percuté deux motards de la police nationale… Un couteau a été trouvé dans son véhicule. L’individu a affirmé avoir agi ‘‘pour la cause palestinienne’’ ».

« Des déclarations publiées sur les réseaux sociaux, telle la mise en garde d’Israël la semaine dernière par l’ambassadeur de France auprès du Conseil de sécurité de l’ONU – si elle décidait d’annexer les zones de Cisjordanie peuplées d’Israéliens –, peuvent avoir encouragé de jeunes individus à s’en prendre aux patrouilles routières ‘‘au nom de la Palestine’’. »

L’auteur de cette attaque à la voiture-bélier a été arrêté et il attend d’être jugé. Les deux policiers ont été blessés, l’un à la tête, l’autre au bassin et aux jambes.

« Le Centre Wiesenthal souhaite aux deux policiers un prompt et complet rétablissement », concluait Shimon Samuels.