image Je fais un don

Paris, le 16 mai 2023

L’Égypte vient d’être remerciée à juste titre pour avoir persuadé des terroristes qui attaquaient Israël avec des missiles de cesser le feu, tout du moins jusqu’à nouvel ordre.

Cependant, chaque année, le Centre Wiesenthal surveille six salons du livre arabes pour y dénoncer ouvrages et médias antisémites. Or, il s’avère que les pires contrevenants sont toujours des éditeurs égyptiens. Les ouvrages les plus vendus sont Le Juif international d’Henry Ford, le faux russe tsariste des Protocoles des Sages de Sion et le Mein Kampf d’Hitler.

« Une fois de plus, nous déplorons au Salon international du livre du Caire 2023 une pléthore d’éditeurs égyptiens emplis de haine (Dar Al Kitab, Dar Al Khaloud, Dar Al Hayat, First Book Publishing, Dar Al Nadaa, UM Publishing, Dar Pharos...) », alertait le directeur des Relations internationales du Centre, Shimon Samuels.

16 May 2023

L’antisémitisme sévit maintenant également sur les réseaux sociaux. Par exemple, le 9 mai dernier, le journaliste égyptien Refaat Rashad a publié un article sur le site d’Al Arabiya (propriété du groupe saoudien MBC), le principal réseau d’information des médias arabes. Son article, intitulé « Cléopâtre... Pas le dernier », commentait un nouveau documentaire de Netflix, Cléopâtre.

Rashad est l’ancien rédacteur en chef d’Akher Saa. Il est aujourd’hui à la tête d’un journal nouvellement lancé, Hurriyet (« Libertés »). Après avoir accusé Hollywood de « déformer les faits », son article se lançait dans une diatribe contre les Juifs :

« Les Juifs ont inventé la propagande et les médias et ils ont inventé l’effet psychologique de ces mécanismes sataniques à travers lesquels l’esprit des gens peut être contrôlé et les gens peuvent devenir des marionnettes aux mains des Juifs. Les Juifs ont profité de la propagande indirecte pour établir leur État sur la terre de Palestine à une époque où les légendes de la propagande russe et américaine n’existaient pas. Le monde ne connaissait pas Iskra – « L’Étincelle », le journal de Lénine – ni les médias de Burns et Lippman en Amérique, et Goebbels n’avait pas encore fait son apparition. Avant tout cela, Herzl et ses camarades manipulaient les esprits du monde, et ils se sont portés volontaires auprès des Anglais qui gouvernaient le monde à l’époque, et avec eux les pays d’Europe, pour réaliser leur rêve de l’État d’Israël.

« La série Cléopâtre n’est qu’un épisode dans les épisodes de pillage des esprits par les Juifs qui contrôlent les médias et la culture dans le monde... »

« L’aspect controversé et discutable de la couleur de peau de Cléopâtre a incité certains commentateurs égyptiens à cracher dans la presse d’horribles propos racistes contre les Noirs. Toutes les formes de haine sont intolérables, mais les médias égyptiens ont besoin de bien plus que d’un cessez-le-feu…

« Nous appelons l’Arabie saoudite et l’Égypte à condamner ce langage haineux qui se répand sur les réseaux sociaux, dans les journaux et dans la presse audiovisuelle, afin d’empêcher la publication d’articles qui peuvent provoquer préjugés et violence », concluait Shimon Samuels.

* * *

Pour plus d’informations, contactez csweurope@gmail.com