Communiqués de presse 2021

Paris, le 5 mars 2021

Le Centre Wiesenthal a félicité les agents de sécurité de l’école juive de Marseille qui ont identifié et immobilisé un individu brandissant un couteau en céramique devant l’établissement, ainsi que la police qui est intervenue rapidement et qui a arrêté cet assaillant.

Au cours de l’année écoulée, plusieurs agressions à l’arme blanche ont eu lieu en France contre des enseignants, juifs ou non, la plus récente étant la décapitation de Samuel Paty, le professeur d’histoire qui avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet pour illustrer son cours sur la liberté d’expression.

La plupart des auteurs de ces crimes sont des djihadistes radicalisés, infestés de haine anti-juive.

Bien que la police française intervienne dans la plupart des cas immédiatement, les individus mis en examen sont trop souvent traités par les tribunaux avec ménagement. Les crimes au caractère antisémite évident sont trop souvent rejetés au motif de stupéfiants, d’alcool ou de déficience mentale.

« Le Centre Wiesenthal surveillera de près le traitement judiciaire donné à l’individu arrêté aujourd’hui, qui semblerait mentalement perturbé, mais aussi déterminé à attaquer. Nous partageons le soulagement des élèves, des enseignants et des parents face au danger », concluait Shimon Samuels.

* * *

Si vous êtes témoin ou victime d’antisémitisme ou de toute forme de discrimination dans les réseaux sociaux, veuillez nous contacter.

« Pour que le mal se propage, il suffit que les hommes bons ne fassent rien. » (Simon Wiesenthal, 1908-2005)

« Le mouvement néo-nazi norvégien Vigrid doit être interdit pour signifier que l’incitation à la haine n’est pas la liberté d’expression. »

Paris, le 5 mars 2021 

Dans une lettre adressée à Delphine Ernotte, la nouvelle présidente de l’Union européenne de radio-télévision (UER) – mieux connue pour sa filiale, le Concours Eurovision de la chanson –, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, attirait son attention sur « une apparente indifférence à l’antisémitisme manifestée par l’une de vos 116 organisations membres, la Société nationale norvégienne de radiodiffusion (NRK, Norsk rikskringkasting)... L’animateur de la station de radio numérique musicale NRK P13, Shaun Henrik Matheson, s’est adressé à son public, majoritairement jeune, en ces termes : ‘‘J’espère que le vaccin n’a pas fonctionné en Israël... Israël est un pays merdique !’’ – des propos inadmissibles. »

Paris, le 3 mars 2021

La semaine dernière, le Centre Simon Wiesenthal a contacté un certain nombre de ministres des Affaires étrangères, de secrétaires d’État et un Premier ministre, les exhortant à boycotter la « célébration » du 20e anniversaire de la Conférence mondiale des Nations unies contre le racisme.

Organisée à Durban, en Afrique du Sud, en septembre 2001, cette première conférence avait dégénéré en un festival de haine antisémite.

« Au lieu de blanchir l’antisémitisme inhérent à la Déclaration de Durban et à son Programme d’action, l’ONU aurait mieux fait de l’en expurger, afin que les Juifs ne considèrent pas cette conférence comme un nouvel exercice de diffamation et d’incitation à la haine ! »

Genève, ONU, le 22 février 2021

Après avoir écouté pendant 10 heures les discours des États membres du Conseil des droits de l’homme des Nations unies (CDH), le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal et observateur permanent auprès de l’Onug (Office des Nations unies à Genève), Shimon Samuels, s’est cru catapulté sur une autre planète.

Éditorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Times of Israel
le 16 février 2021
https://blogs.timesofisrael.com/franco-fascism-neo-nazism-still-dies-hard-in-spain-our-enemy-is-the-jew/

La guerre civile espagnole a laissé des cicatrices qui perdurent aujourd’hui, divisant les familles et les mouvements idéologiques, de l’extrême droite à l’extrême gauche.

Les troupes d’Hitler et de Mussolini et les armes que les deux dictateurs ont fournies à Franco l’ont porté au pouvoir, en prélude à la Seconde Guerre mondiale.