Communiqués de presse 2021

Était-ce un prélude au festival de haine « Durban 4 » et une plateforme dédiée à la destruction de l’État juif ?

Paris, le 24 mars 2021

Rapport de Shimon Samuels, directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal et observateur à la session de clôture du Conseil des Nations unies sur les « non-droits » de l’homme :

Article 2 de l’ordre du jour, L.31, « Situation des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et obligation d’assurer la responsabilité et la justice » – parrainé par le Chili, le Pakistan, le Venezuela et la Palestine.

Paris, le 18 mars 2021

Le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal et observateur auprès du Conseil des droits de l’homme des Nations unies (CDHNU) à Genève, Shimon Samuels, a passé aujourd’hui trois atroces heures à écouter les diffamations qui visaient l’État d’Israël.

Au nombre des accusateurs, vingt-neuf États membres étaient de confession musulmane, dont certains signataires des accords d’Abraham : Bahreïn, Maroc, Soudan et – par ailleurs ami d’Israël – Azerbaïdjan (qui s’exprimait au nom des membres non alignés). Tous ont diffamé l’État juif.

« Nous attendons de votre ministère qu’il prenne des mesures immédiates et appropriées pour traduire ces éléments en justice, avant qu’ils ne répandent à divers rangs de l’armée leur haine et leur incitation à la violence contre les Juifs et autres cibles. »

Paris, le 17 mars 2021 

Dans une lettre adressée à Florence Parly, ministre française des Armées, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, lui exprimait avoir été « choqué par le rapport que Mediapart vient de publier, révélant des éléments néo-nazis dans les forces armées françaises ».

« La Fifa ne doit pas être associée à l’abus de ce beau sport au service de la haine. »

Paris, le 17 mars 2021

Dans une lettre adressée au président de la Fifa (Fédération internationale de football association), Gianni Infantino, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, lui rappelait leur correspondance de 2017 où il exprimait son « indignation face à la glorification du terrorisme par l’Association palestinienne de football qui nomme des tournois, des équipes et des stades en l’honneur de meurtriers ».

Paris, le 12 mars 2021

Dans une lettre adressée au secrétaire général d’Interpol, Jürgen Stock, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, lui demandait instamment de remettre Ahlam Ahmad Al-Tamimi sur la liste des terroristes les plus recherchés au monde.

12 March 2021
Ahlam Ahmad Al-Tamimi figure également sur la liste des terroristes les plus recherchés du FBI.