Communiqués de presse 2021

« Au lieu de blanchir l’antisémitisme inhérent à la Déclaration de Durban et à son Programme d’action, l’ONU aurait mieux fait de l’en expurger, afin que les Juifs ne considèrent pas cette conférence comme un nouvel exercice de diffamation et d’incitation à la haine ! »

Genève, ONU, le 22 février 2021

Après avoir écouté pendant 10 heures les discours des États membres du Conseil des droits de l’homme des Nations unies (CDH), le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal et observateur permanent auprès de l’Onug (Office des Nations unies à Genève), Shimon Samuels, s’est cru catapulté sur une autre planète.

Éditorial de Shimon Samuels publié en anglais dans The Times of Israel
le 16 février 2021
https://blogs.timesofisrael.com/franco-fascism-neo-nazism-still-dies-hard-in-spain-our-enemy-is-the-jew/

La guerre civile espagnole a laissé des cicatrices qui perdurent aujourd’hui, divisant les familles et les mouvements idéologiques, de l’extrême droite à l’extrême gauche.

Les troupes d’Hitler et de Mussolini et les armes que les deux dictateurs ont fournies à Franco l’ont porté au pouvoir, en prélude à la Seconde Guerre mondiale.

Paris, le 6 février 2021 

« Lorsque la Cour pénale internationale (CPI) a été créée par le statut de Rome en 1998, nous pensions que son rôle refléterait le travail de feu Simon Wiesenthal, pour poursuivre les criminels de guerre », déclarait Shimon Samuels, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal.

M. Samuels déplorait que, « malheureusement, la décision préliminaire de la CPI contre Israël montre que cet organisme apparenté aux Nations unies – encore un – est infecté de partis pris politiques et qu’il devient un instrument du déni palestinien face à la souveraineté juive ».

Paris, le 5 février 2021

Monsieur le Président de la République,

Nous nous tournons vers vous en soutien à Meyer Habib, membre de l’Assemblée nationale, qui fait campagne pour rétablir l’équilibre sur l’État d’Israël dans les émissions de France Inter. Ce qui semble être une récidive obsessionnelle dans le parti pris anti-israélien de cette station de radio nationale a donné lieu à un avertissement du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Quelques exemples :

France Inter : « À Gaza, la frontière avec Israël est l’une des plus dangereuses au monde. Et pourtant, les agriculteurs continuent de cultiver leurs champs, tout en prenant de grands risques. »

« Je souhaite que le vaccin ne fonctionne pas en Israël ! »

Paris, le 4 février 2021

Dans une lettre adressée à la Première ministre de Norvège, Erna Solberg, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, appuyait l’indignation du MIFF (Amis norvégiens d’Israël) adressée à la société de radiodiffusion norvégienne.

M. Samuels indiquait qu’« il semblerait que Shaun Henrik Matheson, animateur à la station de radio numérique musicale NRK P13, ait déversé un flux de haine antijuive auprès de ses auditeurs, composés surtout de jeunes ».