• Together Against War in Ukraine
    Together Against War in Ukraine
  • Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
    Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
  • Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2022

Paris, le 3 mars 2022

Le président français assiste généralement au dîner annuel du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France). Ce 24 février, Emmanuel Macron n’a pas pu y participer, en raison d’une réunion européenne d’urgence sur la crise russo-ukrainienne.

Le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, s’est entretenu avec le Premier ministre Jean Castex au sujet d’un rapport récent d’Amnesty International et des campagnes BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions), qui visent Israël et les Juifs.

Paris, le 19 février 2022

Le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, s’est indigné d’un geste d’Angel Dzhambazki, membre du groupe des Conservateurs et Réformistes européens (CRE) au Parlement européen (PE) : il a tendu le bras à la manière du Sieg Heil hitlérien.

Dzhambazki a siégé à des commissions parlementaires telles que les Affaires étrangères, les Affaires juridiques ou la Désinformation. Il fait également partie de la délégation de l’Union européenne pour les relations avec les États-Unis.

Paris, le 12 février 2022

Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, le félicitait pour son élection à un quatrième mandat.

Sa lettre lui faisait part de ce souvenir : « Le regretté Simon Wiesenthal exprimait souvent son appréciation pour trois pays :
- les États-Unis, qui l’avaient libéré du camp nazi de Mauthausen ;
- Israël où – après avoir perdu quatre-vingt-sept membres de sa famille dans l’Holocauste – une nouvelle famille lui avait tendu les bras ;
- les Pays-Bas qui, dans les années 1950, avaient organisé une collecte de fonds, un ‘‘Radiothon’’, qui lui avait procuré les moyens de poursuivre son combat pour traduire les criminels de guerre en justice. »

Paris, le 10 février 2022

Le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, a commenté la condamnation prononcée cette semaine par un tribunal français de l’abbé Olivier Rioult, auteur de De la question juive - Synthèse (publié chez sa propre maison d’édition, Saint Agobard, nommée en l’honneur d’Agobard, archevêque du VIIIe siècle, qui était violemment antisémite).

Avec son ami néo-nazi, Hervé Lalin, dit Ryssen, il a été jugé pour avoir diffusé sur YouTube, en 2019, une vidéo qualifiant les Juifs de « serpents... un problème dont la solution passe par le combat continuel et l’extermination ».

Paris, le 3 février 2022 

Les Territoires perdus de la République est un ouvrage collectif paru en 2002 sous la direction d’Emmanuel Brenner, pseudonyme de Georges Bensoussan.

Il révélait déjà le noyau de l’antisémitisme islamiste dans les salles de classe françaises.