• Ensemble contre la guerre en Ukraine
    Ensemble contre la guerre en Ukraine
  • Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
    Festival français du film juif - avec le soutien de Verbe et Lumière-Vigilance
  • Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
    L'hôtel de ville de Paris illuminé en mémoire des victimes du terrorisme à Jérusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
image Je fais un don

Paris, le 6 février 2024

Le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, salue l’initiative du président Macron d’organiser demain une commémoration solennelle en hommage aux victimes du Hamas, en particulier pour les quarante-deux citoyens français assassinés le 7 octobre dernier.

Dans une lettre ouverte, M. Samuels déclarait : « Nous n’ignorons pas qu’une délégation du parti d’extrême gauche La France insoumise (LFI) assistera à cet hommage national, bien que la plupart de ses députés refusent toujours de qualifier le Hamas d’organisation terroriste. Leur simple présence sera douloureuse pour de nombreuses familles endeuillées... C’est pourquoi nous vous demandons de prendre toutes les mesures nécessaires pour les empêcher de réitérer les paroles de déni et de relativisme qui ont entaché l’Assemblée nationale et les médias au cours de ces quatre derniers mois. »

« Nous sommes également conscients, ajoutait-il, que des islamistes et des militants pro-palestiniens pourraient tenter de perturber la cérémonie, en insultant les victimes et leurs familles ou en menaçant les citoyens juifs français et toutes les personnes présentes à la commémoration. Le risque de violence antisémite est plus élevé que jamais. »

Lors d’une précédente commémoration nationale, le 16 octobre dernier, pour les enseignants Samuel Paty (en 2020) et Dominique Bernard (le 13 octobre 2023), massacrés par des jeunes radicalisés, plus de cinq cents étudiants à travers la France avaient contesté cette cérémonie, exprimant implicitement leur soutien au djihadisme et leur complicité avec l’entreprise terroriste palestinienne. Bien que beaucoup aient été sanctionnés et expulsés de leurs écoles, ils représentent une cinquième colonne haineuse contre la France et les principes qu’elle défend.

« Monsieur le Président, nous vous prions d’inviter chacun des vingt-six autres membres de l’Union européenne à honorer la mémoire des plus de mille deux cents victimes assassinées et à respecter la dignité de ceux qui ont été enlevés, violés, torturés, blessés ou traumatisés par le Hamas le 7 octobre dernier. »

« Nous demandons instamment à la France de faire pression pour libérer les otages toujours détenus, s’il reste le moindre espoir de commencer à désamorcer le conflit », concluait Shimon Samuels.

* * *

LIBÉREZ TOUS LES OTAGES !

Pour plus d’informations, contactez csweurope@gmail.com