• Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • Richard Odier President SWC-France, Paris Town Hall Illumination to honour  victims of terror in Jerusalem
    Richard Odier President SWC-France, Paris Town Hall Illumination to honour victims of terror in Jerusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2017

« La prochaine fois, il se pourrait bien que ce soient des explosifs… Le Centre doit penser à renouveler son avertissement aux voyageurs qui se rendent en Grèce. »

Paris, le 28 décembre 2017

Dans une lettre adressée au Premier ministre grec, Alexis Tsipras, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, lui exprimait « son indignation devant un titre haineux paru dans l’édition en ligne du journal Makeleio. Sa réputation de presse à scandale n’excuse en rien son incitation à la haine et à la violence contre la petite communité juive de Grèce ». L’article en question « s’en prenait à Minos Moissis, le président du KIS (le Bureau central des communautés juives de Grèce), le traitant de ‘‘Juif cruel à la tête d’une entreprise de corbeaux engagée pour liquider les emprunts rouges (dettes antérieures impayées) de pauvres Grecs. Président de la communauté juive, il feint la sympathie pour prendre [notre argent] par la porte arrière’’ ».

28 Dec. 2017

https://kis.gr/en/index.php?option=com_content&view=article&id=742:kis-announcement-for-the-rethoric-attack-against-the-president-of-the-jewish-community-of-athens&catid=49:2009-05-11-09-28-23

Éditorial de Shimon Samuels paru en anglais dans The Jerusalem Post
le 19 décembre 2017

http://www.jpost.com/Opinion/Sweden-a-dangerous-country-for-Jews-can-become-a-danger-for-Europe-518526

Le film Le soir ils contemplent la lune est une puissante sonnette d’alarme.

19 Dec. 2017.jpg
C’est la saison des fêtes à Stockholm. Mais tout ne va pas bien… (photo Reuters)

La semaine dernière paraissait dans le New York Times un éditorial d’une éminente journaliste suédoise, Pauline Neuding. Elle y exposait « Une vérité gênante pour la Suède », révélant « des harcèlements en série » et des menaces qui pèsent sur les dix-huit mille citoyens juifs du pays. C’est dans ce contexte qu’elle mentionnait un communiqué du Centre Wiesenthal « invitant les voyageurs qui se rendraient, en 2010, au sud de la Suède, à faire preuve de la plus grande prudence ».

« Les Pays-Bas ne sont pas ceux qu’Anne Frank a connus mais, si l’on fait abstraction du keffieh arabe, l’assaillant et les policiers qui assistent sans broncher à la scène font inévitablement penser aux images des troupes d’assaut SA. »

Bruxelles, le 8 décembre 2017

A l’occasion d’une assemblée du Parlement européen, le Parlement juif européen (PJE) s’est réuni pour célébrer la déclaration américaine qui reconnaît Jérusalem comme la capitale trois fois millénaire d’Israël et du peuple juif.

EJP 12 2017
De gauche à droite : Marco Katz, Centre roumain de surveillance de l’antisémitisme ; Shimon Samuels ; Cefi Kamhi, député turc et vice-président du Parlement juif européen.

Les membres du Parlement juif européen (MPJE) – dont font partie des Etats membres de l’Union européenne –ont salué la mesure européenne qui adopte la définition de l’antisémitisme telle que conçue par l’Alliance internationale de commémoration de l’Holocauste.

Cordoba, Argentine, le 30 novembre 2017

Basé sur le partenariat existant entre Benedetto Zacchiroli, président de la Coalition européenne des villes contre le racisme, et Shimon Samuels, directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, ce dernier a été invité à assister à la Coalition des villes latino-américaines et caraïbes contre le racisme, la discrimination et la xénophobie, entité qui regroupe 90 villes membres.

M. Zacchiroli a mis l’accent sur « le danger d’un antisémitisme de plus en plus récurrent. C’est une porte que nous devons fermer ». Il a souligné le travail du Centre Simon Wiesenthal et de son réseau international en tant qu’alliance significative pour atteindre les objectifs du projet « Villes contre le racisme », projet lié à l’Unesco.

Assistaient donc à cette réunion Shimon Samuels et Ariel Gelblung, représentant du Centre pour l’Amérique latine. Tous deux ont présenté des exposés sur les programmes qu’ils élaborent conjointement avec l’Organisation des Etats américains et le Parlement latino-américain (Parlatino) sur « Le racisme dans le sport ».

« Ce qui a commencé en Europe comme une campagne contre le racisme dans le football a été adapté en Amérique latine pour y inclure tous les sports. »

Panama, le 24 novembre 2017

Le « Programme en onze points contre le racisme dans le sport » du Centre Wiesenthal vient d’être approuvé à l’unanimité par les 23 États membres du Parlatino (Parlement latino-américain et caraïbe), réuni à Panama pour sa 34e session annuelle. Shimon Samuels, directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, et Ariel Gelblung, son représentant pour l’Amérique latine, assistaient aux débats.

PARLATINO 1
Shimon Samuels, Elias Castillo, président du Parlatino, et Ariel Gelblung.