• Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
    Inauguration, le 11 juin 2014, de l'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre »
  • Richard Odier President SWC-France, Paris Town Hall Illumination to honour  victims of terror in Jerusalem
    Richard Odier President SWC-France, Paris Town Hall Illumination to honour victims of terror in Jerusalem
  • Inauguration de l'exposition, Copenhague
    Inauguration de l'exposition, Copenhague
  • Shimon Samuels rencontre le pape François
    Shimon Samuels rencontre le pape François
  • Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal
    Inauguration Place Simon et Cyla Wiesenthal

Communiqués de presse 2019

« C’est la première fois depuis l’appel de François Mitterrand à une marche de protestation, en 1996, qu’un gouvernement français prend une telle initiative contre le fléau antisémite. »

« Après ces déclarations, le président Macron devrait remettre les forces armées en place pour garder les institutions juives et mener campagne pour exclure les candidats extrémistes des élections de mai prochain au Parlement européen. »

Paris, le 12 février 2019

« Le rapport du gouvernement français publié hier, annonçant un pic d’incidents antisémites en 2018, marquait un changement radical après des années de réprimandes ‘‘politiquement correctes’’, où les auteurs d’agressions entraient et sortaient librement des tribunaux ou étaient internés en psychiatrie au lieu d’être envoyés en prison », déclarait le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels.

Le mois dernier, le Centre attirait l’attention internationale sur « l’infiltration et le détournement des manifestations des Gilets jaunes partout en France par des semeurs de haine anti-juifs qui s’en prennent aux synagogues et aux magasins juifs… »

« Nous vous prions instamment de purger tous les journaux, revues, livres et sites web d’Al Ahram de la haine des Juifs et des préjugés racistes de toutes sortes. »

Paris, le 8 février 2019 

Dans une lettre adressée au président d’Al Ahram, Abdel-Mohsen Salama, le directeur des Relations internationales du Centre Wiesenthal, Shimon Samuels, lui signalait qu’« un de nos adhérents arabes nous a fait part de son souci concernant Al Ahram – considéré par certains comme le New York Times d’Egypte : il est devenu le porte-parole du négationnisme ».

M. Samuels citait la traduction d’un article en arabe rédigé par un chroniqueur d’Al Ahram, Osama Al-Alfi (texte intégral ci-après) : « La vérité sur l’Holocauste ». On y lit : « L’Holocauste est exploité par la ruse du mouvement sioniste mondial pour réaliser ses intérêts et ses projets, visant à convertir le judaïsme de religion divine en doctrine raciste, prenant la Palestine comme point de départ d’une mise en œuvre de procédés de domination individuelle sur les puissances internationales et de contrôle de leurs politiques. »

Paris, le 6 février 2019

Thomas H. Goldberger, chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis au Caire, a apporté la réponse suivante au directeur des Relations internationales du Centre, Shimon Samuels :

« Suite à votre lettre, j’ai immédiatement contacté le gouvernement égyptien par téléphone et par écrit pour protester contre la présence de livres antisémites au Salon international du livre du Caire [CIBF], et pour exiger que des mesures immédiates soient prises afin de retirer ces livres.

« J’ai également donné des instructions à mon personnel pour qu’il ferme le stand de l’ambassade au CIBF, et nous ne le rouvrirons pas.

« J’ai aussi porté cette question à l’attention du Département d’État. »

M. Samuels a remercié le chargé d’affaires américain pour ses mesures immédiates, et ajouté : « Nous attendons des réactions semblables, à la suite de l’exemple américain, de la part des autorités françaises, britanniques et égyptiennes. »

« Nous avons demandé aux instances américaines, françaises et anglaises d’enquêter sur les librairies qui distribuent les publications de Dar Al-Kitab Al Arabi en Californie, à Paris et à Londres. Nous voulons nous assurer que le poison de violence qu’il déverse ne se propage pas à l’étranger. Car il menacerait et les communautés juives, et l’ordre public. »

Paris, le 4 février 2019

Dans une lettre adressée à la ministre égyptienne de la Culture, Inas Abdel-Dayem, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, indiquait qu’elle avait inauguré le Salon international du livre du Caire (CIBF) en présence du président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, avec la Ligue arabe comme invitée d’honneur. Le salon fermera ses portes le 5 février.

Le Centre lui signalait qu’il surveillait, comme chaque année, le CIBF, et qu’il y avait décelé un éditeur putride, aux relents antisémites avérés, qui exposait ses ouvrages sur le stand égyptien (hall 1, A38) : Dar Al-Kitab Al-Arabi (La Maison du livre arabe).

4 Feb. 2019
Les Protocoles des Sages de Sion figurent au nombre des meilleures ventes de cet éditeur.

Paris, le 29 janvier 2019

La Journée de commémoration de l’Holocauste, instaurée par les Nations unies, était célébrée ce 27 janvier. En cette occasion, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, et la conseillère spéciale auprès de la directrice générale de l’Unesco, Graciela Vaserman-Samuels, étaient invités par le collège romain Vittorio-Alfieri à assister à une pièce de théâtre jouée par ses élèves, Racconta (« Témoignage »). Cette pièce, inspirée du récit d’un rescapé de la Shoah, Sami Modiano : Davanti a Questi Occhi (« Devant mes yeux »), fait aussi l’objet d’un film documentaire.

Plus de cent collégiens y ont retracé sur scène les histoires vécues d’enfants déportés à Auschwitz, dans une salle comble. L’événement se déroulait dans l’auditorium de la fondation italienne MAXXI (Musée national des arts du XXIe siècle).

29 Jan. 2019 1