Paris, le 2 novembre 2020 

Il est fait état de trois individus armés qui auraient tiré sur des policiers autrichiens en poste devant une synagogue et un restaurant casher. Un des terroristes a été abattu, les autres sont toujours en cavale. Au moment de l’attaque, la synagogue était vide, mais les rapports déplorent au moins trois victimes civiles.

« Le Centre considère Vienne comme la ville d’attache de son mentor, Simon Wiesenthal. Il y a été pris pour cible à plusieurs reprises, y compris un attentat à la bombe... Nous sommes solidaires des familles des victimes civiles et des policiers blessés, de la communauté juive viennoise et du gouvernement autrichien actuel, un ami sincère d’Israël... Nous félicitons en outre les forces de police pour leur intervention rapide », déclarait Shimon Samuels, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal.

* * *

Si vous êtes témoin ou victime d’antisémitisme ou de toute forme de discrimination dans les réseaux sociaux, veuillez nous contacter.

« Pour que le mal se propage, il suffit que les hommes bons ne fassent rien. » (Simon Wiesenthal, 1908-2005)