« La politique moyen-orientale suédoise encourage les agissements de style djihadiste. »

Paris, le 15 mai 2019

Dans une lettre adressée au ministre suédois de l’Intérieur, Mikael Damberg, le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, lui exprimait l’horreur qu’il avait ressentie devant « l’attaque au couteau survenue hier contre une femme de confession juive, âgée de 60 ans, à Helsingborg. Cette femme est active dans la communauté juive locale ».

La lettre indiquait qu’« elle est gravement blessée et les rapports signalent que son assaillant est un musulman connu de vos services publics ».

M. Samuels remarquait que, « apparemment, la police traite cette affaire comme une simple tentative de meurtre, ce qui élude les circonstances aggravantes liées à un crime haineux, en ce cas l’antisémitisme… Encore plus accablant, les appels à l’aide de la victime auraient été ignorés par les témoins de la scène ».

M. Samuels rappelait qu’« en 2010, notre Centre avait émis un ‘‘avis aux voyageurs’’ qui se rendraient à Malmö pour les alerter sur l’inaction des forces de police face aux agressions sur les communautés juives et roms ».

Le Centre soulignait au ministre que « les services de police et du contre-terrorisme engagent tout particulièrement leur responsabilité dans ce genre d’affaire… Il vous incombe de prendre des mesures pour que l’agresseur soit arrêté dans les plus brefs délais et qu’il comparaisse pour violence antisémite. Cela doit servir d’avertissement à ceux qui sont endoctrinés à attaquer les Juifs et leurs institutions... » Le Centre a aussi signalé que « la politique moyen-orientale suédoise peut être considérée comme un facteur qui contribue à encourager de tels agissements de style djihadiste. »

« Monsieur le Ministre, nous comptons sur vous pour nous dissuader de publier d’autres ‘‘avis aux voyageurs’’… Nous exprimons notre solidarité avec la communauté juive d’Helsingborg et envoyons nos vœux à la victime pour un rétablissement complet », concluait M. Samuels.