Paris, le 6 février 2019

Thomas H. Goldberger, chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis au Caire, a apporté la réponse suivante au directeur des Relations internationales du Centre, Shimon Samuels :

« Suite à votre lettre, j’ai immédiatement contacté le gouvernement égyptien par téléphone et par écrit pour protester contre la présence de livres antisémites au Salon international du livre du Caire [CIBF], et pour exiger que des mesures immédiates soient prises afin de retirer ces livres.

« J’ai également donné des instructions à mon personnel pour qu’il ferme le stand de l’ambassade au CIBF, et nous ne le rouvrirons pas.

« J’ai aussi porté cette question à l’attention du Département d’État. »

M. Samuels a remercié le chargé d’affaires américain pour ses mesures immédiates, et ajouté : « Nous attendons des réactions semblables, à la suite de l’exemple américain, de la part des autorités françaises, britanniques et égyptiennes. »